Notre Van, Joey : petite présentation

Il y a longtemps que nous en rêvions et voilà, c’est fait !! Nous avons un van !! Une nouvelle page va s’ouvrir avec de nouvelles aventures à la clé. Une nouvelle façon de découvrir les Alpes. Je pense que j’écrirai plusieurs articles sur le sujet mais je vais vous faire aujourd’hui une présentation de Joey. Pourquoi Joey ? Pourquoi ce van plus qu’un autre ? J’espère que cet article pourra vous servir car trouver notre perle rare n’a pas été chose aisée alors si je peux vous aider, tant mieux.

Pourquoi avoir choisi Joey comme prénom ?

Déjà, pourquoi choisir un prénom me direz-vous ? Ce n’est qu’un objet… Il semblerait que c’est une sorte de coutume et que tout possesseur d’un van, d’un fourgon aménagé ou d’un camping-car se doit de lui trouver un petit nom… A la maison, nous sommes fans de la série Friends depuis des années. Avec Marjo, fans de la première heure, nous avons ensuite initié Mel et Nono et nous devons en être à la 20ème diffusion de la série !! Nous avons 3 poules, Phoebe, Rachel et Monica. Joey étant notre personnage masculin préféré de la série, il était tout naturel de lui donner ce nom qui a fait l’unanimité et qui fut vite trouvé.

Joey Friends
Notre Van Joey

Qui est Joey, notre van et comment l’avons nous choisi ?

Joey est un Campster, issu d’un porteur Citroën Spacetourer et d’une cellule aménagée par l’allemand Pössl. Le nôtre est plutôt rare, il s’agit d’une série spéciale « French Touch«  avec une belle livrée couleur sable et des jantes noires qui lui vont plutôt bien. Nous l’avons acheté d’occasion car en neuf, c’était pour nous hors budget. Il date de février 2020 et avait 11000 km lors de l’achat.

Joey notre van

La taille de notre van

Lorsque je me suis mis dans la recherche de notre van idéal, la taille était l’élément le plus important. Je ne vous l’ai pas précisé, mais Joey remplace ma Peugeot 308 SW et devient donc notre véhicule principal. Je voulais donc un véhicule compact capable d’aller de partout et sans la moindre contrainte (hauteur, longueur, etc). Joey est donc un L1H1. Pour ceux qui ne connaissent pas, si vous cherchez un véhicule vous verrez souvent ce genre de texte (L1H1, L2H1, L2H2, etc.) qui désigne les normes de longueur et de hauteur du véhicule. Joey est donc dans le segment le plus petit avec – de 2m de hauteur et – de 5m de longueur. A titre de comparaison si certains se demandent, il est plus large et plus long (de quelques cm) que le Volkswagen, mais plus court et plus étroit que le Trafic.

Taille de notre Van

C’est LE segment qu’il vous faut si vous souhaitez utiliser votre van au quotidien. J’ai donc volontairement fait l’impasse sur les véhicules type fourgons aménagés, certes mieux équipés mais plus haut et plus long et donc pas compatibles pour une utilisation quotidienne. Autre avantage non négligeable avec ce gabarit, si vous prenez l’autoroute, vous restez en classe 1, c’est à dire que vous payez le même prix qu’une voiture. Dès la classe 2, véhicule > à 2m, c’est 40% plus cher…

La puissance

Habitant en Savoie et désireux de vous faire découvrir les Alpes, Joey va faire beaucoup de montagnes. Il lui fallait donc un coeur de sportif. C’est un véhicule lourd avec son équipement et les passagers. J’adore conduire et je ne voulais donc que cela reste un plaisir. Il est donc équipé d’un moteur de 150 CV. Grâce à ce moteur, même chargé, rouler est très plaisant y compris sur les routes de montagne.

Joey le Van

L’aménagement de notre van

L’idée est donc de pouvoir partir à l’aventure. Pour se faire, il nous fallait donc un équipement minimum. De quoi cuisiner et faire la vaisselle avec un évier, une plaque de cuisson, un frigo. Allant de paire avec ça, une réserve d’eau propre et une d’eaux usées.

modularité du van

Comme nous souhaitons utiliser Joey pendant les 4 saisons, un chauffage stationnaire type Webasto était indispensable. De cette façon, je peux programmer la mise en route du chauffage, régler la température choisie, etc. Cerise sur le gâteau, ce dernier fonctionne sans batterie, en utilisant le carburant du porteur. Nous avons également une banquette coulissante et des placards.

panneau de contrôle

Le Campster a le gros avantage d’être très modulable. C’est déjà le seul van disposant de 2 portes latérales coulissantes. Le mobilier ainsi que la banquette peuvent se retirer totalement ce qui fait que je peux m’en servir en version « fourgonnette » si je dois aller chercher un frigo ou un objet encombrant.

double porte latérale

Joey est un 5 places carte grise (rare sur le marché dans ce segment) et un 4 places couchage. Avec son toit relevable et la banquette qui se transforme, il y a donc 2 lits. Je ferai un article spécial sur la configuration du van en mode nuit.

van toit relevable

Avons-nous hésité avec d’autres modèles de van ?

Oh que oui !!! Nous décider n’a pas été chose aisée… Déjà, pas de chance pour nous, depuis ces dernières années, le van est à la mode et les tarifs s’enflamment !! Imaginez que pour moins cher qu’un van aménagé, on pouvait s’offrir un véritable camping-car ou un fourgon aménagé… Ensuite, la concurrence est féroce sur ce marché… Nous avons hésité avec 4 autres modèles.

Joey notre van

Le Volkswagen California

C’est LE modèle le plus emblématique ! Le fameux Combi qui lança cette mode dans les années 1960… Comme tout le monde, c’était celui que nous voulions au début… Nous avons vite déchanté en voyant les tarifs… Pour le prix de notre Campster, nous avions des California de presque 5 ans et presque 50 000 km et pas aussi bien équipés… Les propriétaires surfent sur la notoriété de la marque… Malheureusement, ça ne fait pas tout…

Volkswagen California

Le Renault Trafic

C’est avec ce modèle que nous avons le plus hésité. De tous les vans actuels, c’est celui qui a le plus le look d’une camionnette mais force est de constater que c’est lui qui est le plus volumineux et qui propose les aménagements les plus optimisés. Malheureusement pour nous, les seules occasions que nous trouvions étaient en 120 CV, donc pas assez puissant pour notre usage.

Renault Trafic

Le Ford Transit Custom

Niveau tarif, c’est un des plus abordables. D’ailleurs nous avons bien failli en acheter un si le proprio d’une annonce sur leboncoin avait été plus prompt à répondre. Avec le recul nous ne regrettons pas car le Ford a le gros désavantage de dépasser les 2 mètres en hauteur… Avec ses 2,06 m il ne passe pas de partout et à certains péages, il passe en classe 2.

Ford Transit Custom

Le Mercedes Marco Polo

Niveau tarif, c’est dans la lignée du Volkswagen. Même si aussi surprenant que cela puisse être, on en trouve des moins chers que le VW. 2 choses ont fait que ce modèle ne nous emballait pas… La toile de toit ne présente pas d’ouverture, ce qui est bien dommage car pas de possibilité d’aération ou de profiter de la vue… Et pour être franc, l’image du Mercedes ne nous correspondait pas… Peut être trop « huppé » pour nous…

Mercedes Marco Polo

Du coup, pourquoi le Campster ?

Comme on dit, « l’occasion fait le larron« … Avec nos critères en main, notre budget, je me devais d’être réactif face aux annonces. Lorsque je l’ai vu, j’ai eu un coup de coeur, il était dans nos prix, j’ai foncé !! Par rapport aux autres prétendants, c’est celui dont la conduite se rapproche le plus de celle d’une voiture classique. Il est moins typé « camionnette » que ses homologues. Il est super bien équipé : régulateur/limitateur de vitesse, clim auto tri-zône, GPS, système audio avec fonction Miror Link, caméra de recul, radar avant et arrière, détecteur d’angle mort, aide au démarrage en côte, lunette arrière avec ouverture indépendante du coffre, feux directionnels dans les virages, etc. Aucun concurrent ne fait mieux !! Ses 2 portes latérales, sa modularité ont également pesé. Et dernier point mais pas des moindres, sa bonne bouille. On va l’avoir longtemps dans notre vie alors autant qu’il nous plaise…

équipement de conduite

Notre van est-il exent de tout reproche ?

Bien évidemment non !! Je me suis vite aperçu au cours de mes recherches qu’à moins de disposer d’un budget très conséquent, le van idéal n’existe pas… Ils ont tous des points positifs et des points négatifs…

Le premier et pas des moindres, le tarif. C’est le propre de tous les vans et Joey n’échappe pas à la règle. En occasion, il faut compter entre 45 000 et 50 000 € pour avoir un véhicule récent, sans trop de km et bien équipé. Neuf, avec l’équipement que nous avons, c’est entre 52 000 et 55 000 €. On se rattrape avec une assurance moins chère que ma 308 !! Ce qui n’est pas négligeable !

Joey notre van

Le plus gros désavantage que nous avons à reprocher à Joey concerne la faible autonomie de ses réserves d’eaux. 10 litres de chaque. Ce qui est trop peu. Heureusement, moyennant un aménagement, il est possible de les doubler. De la même façon, le frigo est un des plus petits de la catégorie… On va se consoler en se disant qu’il consommera moins… 😉

réserves d'eaux

Les lits ne sont pas les plus grands. Si on compare, un Trafic fera beaucoup mieux… Maintenant, pour avoir testé c’est largement suffisant et confortable. Et au moins, ça favorise le rapprochement avec votre moitié.

S’habiller aux couleurs de votre van préféré

Je me permets ce petit paragraphe en plus pour vous dire que si comme nous vous souhaitez vous habiller aux couleurs de votre van préféré, j’ai créé une boutique avec des tas de produits dérivés : vêtements homme, femme, enfant, mais également de nombreux autres accessoires utiles au quotidien. Alors si ça vous dit, c’est par ici, la Boutique des Vanlifers 😉

Boutique Vanlifers

Conclusion

J’espère ne rien avoir oublié sur cette présentation. J’espère qu’elle pourra vous servir si vous êtes à la recherche de votre futur van. En tout cas, n’hésitez pas à me poser toutes les questions que vous voulez. Si vous avez vous-même un van, n’hésitez pas à m’envoyer une photo avec son petit nom et je la rajouterai dans l’article.

Joey notre van
Catégories Van Life

48 réflexions au sujet de “Notre Van, Joey : petite présentation”

  1. Bonjour,
    Super votre petite présentation, c’est pour toutes les raisons que vous avez énuméré que nous avons acheté un campster en février de cette année et nous nous régalons à chaque sortie. Au fil des mois j’ai apporté des petites améliorations liées au problème d’autonomie! Installation d’un réservoir d’eau propre de 30 litres à l’emplacement de la roue de secours, d’un convertisseur (12v/220v de 300watts) permettant de brancher une tige chauffante d’aquarium nous permettant d’avoir 20l d’eau chaude pour la douche le soir et enfin le branchement d’un panneau solaire pliant de 100w (rangé a l’intérieur du hayon). N’hésitez pas à me contacter si vous voulez des infos plus précises sur les améliorations.
    Cordialement
    Philippe Devaire

    Répondre
    • Hello, merci pour le petit mot sympa.
      Je veux bien en effet tes tuyaux pour le panneau solaire, ça m’intéresse. Pour l’autonomie en eau, j’ai cru entendre qu’en retirant l’étagère dans le meuble, on peut acheter des réservoirs de 20l et ainsi doubler l’autonomie.

      Répondre
      • Bonsoir,
        Merci de ta réponse. Concernant le panneaux solaire, c’est un pliant (60X44 et 2cm d’épais plié) il fait 100w, livré avec un petit régulateur de charge, je peux espérer par grand soleil et une bonne orientation/inclinaison 3, 5 ampères par heure, en 4 heures ma batterie reprend une douzaine d’ampères, c’est pas mal lorsque l’on reste deux jours sans bouger.
        Comme tu l’as si bien dit dans ta présentation, le frigo est petit, vu que nous sommes deux (et donc on a de la place), nous avons acheté une glaciere a compression de 30 litres ( d’ou l’utilité du panneau) pour partir plusieurs jours c’est nickel!
        Aujourd’hui lorsque l’on part on a 70 litres d’eau (10 litres chaude le soir pour la douche avec pommette sur 12volts et toile de tente decathlon), 46 litres de frigo, le panneau solaire en appoint et un petit toilette sèche (copeaux pour litière) fabrication maison avec un tabouret pliant.
        Nous sommes partis 15 jours cet été, jamais en camping (quelques nuits avec France Passion lorsque l’on ne trouvait pas de super spots) c’était très bien!
        J’espère ne pas avoir été trop long!
        Encore bravo pour ton site et tes présentations.
        Cordialement

        Répondre
        • Hello, ne te fais pas de soucis, tu n’as pas été trop long, au contraire. C’est génial de partager son expérience. Merci pour les précieux conseils en tout cas.

          Répondre
        • Bonjour
          Je suis content de vous lire cela fait un moment que je recherche des infos sur le Campster j en posede un depuis septembre 2020.
          Je suis intéressé par vos modification concernant les réserves d’eau
          Au plaisir d’échanger
          Jérôme
          Ps mon campster s appelle Idéfix

          Répondre
          • Hello Jérôme, je suis bien content de voir que mon article t’a plu. Alors pour être franc, vu qu’en ce moment nous utilisons Joey en mode « hiver » je ne remplis pas les réservoirs d’eau, de peur que ça gèle… Car nous allons souvent dans des endroits où ça caille… Par contre, dès que les beaux jours arriveront, je ferais surement la modification et je ne manquerai pas de communiquer sur le sujet.

            En tout cas, au plaisir d’échanger à nouveau et de rencontrer un jour Idéfix 😉

  2. Joey : j’adore !!! le notre s’appelle Banane Le Van; ce sont les enfants qui l’ont baptisé 🙂
    une question : vous avez quoi au sol? du lino ? c’est vous qui avez fait la modif? ça a l’air top !
    à bientôt
    Marie

    Répondre
    • A la maison nous sommes fans de Friends et dans la même année, nous avons eu 3 poules : Rachel, Monica et Phoebe et il était donc normal de baptiser notre van Joey 😉
      C’est sympa Banane aussi 😉
      Oui, c’est du lino, car la moquette d’origine est trop salissante. Il te suffit d’avoir un bon cuter et ça se fait bien. Quand tu regardes de près, la finition n’est pas super à 100% mais ça ne bouge pas et c’est plus facile pour l’entretien.

      Je ne crois que tu me l’ai dit, mais vous êtes de quel coin ?

      Répondre
      • ahahahaha génial les noms des poules 😉
        on est en Auvergne, à Aurillac : c’est un super coin pour vadrouiller en van aussi! on est 4, avec des enfants plus jeunes (4 et 6 ans) : ils adorent la vie en van

        pour protéger la moquette, on a opté pour des tapis prédécoupés, mais je pense que le lino est plus facile d’entretien… à méditer !

        merci encore pour tous ces échanges

        Répondre
        • ah oui, belle région aussi !
          J’imagine en effet que vous devez avoir de jolis coins chez vous.
          Au plaisir de se retrouver sur la route.

          Et oui, je confirme, le lino, c’est plus simple à entretenir

          Répondre
  3. Bonsoir.
    Ayant eu pendant plus de 15 ans des VW T4 et fondateur d’un forum de passionné pour ce véhicule j’ai basculé aussi chez Peugeot pour le Traveller que j’ai aménagé comme un Campster…
    Pour les même raison,les prix exorbitants quand on veut garder du Allemand..
    Perso je suis très ravi de mon achat et il me reste que le chauffage stationnaire a installer.
    Didie

    Répondre
    • merci pour ton retour. Surtout que visiblement chez VW la qualité des T5 et T6 est loin d’égaler celle des T4… Avec le chauffage stationnaire ça te permettra de l’utiliser plus souvent. Là, en hiver, on se régale !! Si tu as des photos de ton aménagement, je veux bien voir 😉 Tu peux me les envoyer par mail decouvrirlesalpes@gmail.com

      Répondre
  4. Salut Mika !
    Merci pour le partage d’expérience 🙂

    Etant également savoyard, ça ne t’embête pas de ne pas avoir 4×4 ? Jamais embêté en montée enneignée ?

    Pierre

    Répondre
    • Hello Pierre, avec plaisir !
      Il est vrai qu’au début j’étais plus parti sur un VW en 4-Motion mais le budget m’a vite découragé…
      Avec le recul, je ne regrette pas…
      Ecoute, je suis monté jusqu’au Revard sur une route blanche, l’autre jour pareil vers les Houches et du côté de Bonneval j’étais encore sur une route blanche. Il faut dire que mes pneus neige sont neufs mais ça passe très bien.
      Peut être que dans certaines conditions je vais regretter de ne pas avoir un 4×4 mais là, avec le recul après 3 mois d’utilisation hivernale, je trouve que c’est pas mal…
      Tu as quoi toi comme véhicule ? Ou tu cherches quoi ?

      Répondre
  5. Merci beaucoup pour cet article qui me conforte dans mon choix.
    J’espère bien concrétiser ce projet bientôt. Je suivrai avec plaisir vos aventures sur ton site et Instagram. Et on se croisera peut-être un jour en vallée de la Maurienne,on ne sait jamais 😉

    Répondre
  6. Merci pour votre article nous avons également acheté un campster que nous récupérons dans quelques jours.
    Acheté un peu à l’aveugle dans l’impossibilité de l’essayer à cause du Covid.
    Après avoir lu votre article je ne me fais aucun soucis.
    Au plaisir de se rencontrer dans les Alpes..😉

    Répondre
  7. Dans le projet d’achat d’un van « plutôt compact » 👍 nous nous orientons avec hésitation sur le campster… pouvez vous nous dire si il est possible ? Pratique? d’y ajouter un WC Porta potti? Et un grand merci pour ce partage

    Répondre
    • Hello, alors oui, c’est possible car il y a de la place dans le coffre. Par contre pratique, je sais pas… Car tu ne peux pas faire tes besoins dans le coffre à moins d’enlever la plage arrière qui fait office de support du lit du bas mais qui implique de devoir passer par le coffre… Et si tu n’envisages pas ça, ça implique de devoir le sortir à chaque fois mais là, autant aller faire en pleine nature…

      C’est clair que ce problème sera présent sur tous les vans de ce format… à moins d’opter pour un van de longueur > qui peuvent être équipés d’un WC fixe mais là, tu perds l’avantage de la compacité du véhicule…

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas

      Répondre
      • Alors, j’aime la nature mais ne suis pas téméraire pour sortir en pleine nuit faire ce que j’ai à faire (y compris avec mes petits enfants), bref après maintes recherches, y compris réduire la longueur du lit, j’ai trouvé une alternative: j’ai acheté un WC un peu plus bas, il rentre dans le coffre et pour la nuit on le met sur une petite marche pour qu’il rentre ou entre les 2 sièges ou devant le siège passager et avec un petit rideau fait maison pour l’intimité…
        Ravie de partager nos astuces. Bonnes balades.

        Répondre
  8. Bonjour et merci pour votre article, je suis très intéressé par ce van, je vais attendre la basse saison pour commencer à regarder les annonces d’occasion. C’est le premier retour d’utilisateur que je trouve, on ne trouve que des publications commerciales. J’ai le sentiment qu’il est plus présent en Allemagne, on y trouve des vidéos d’amélioration.

    Répondre
    • Oui, c’est vrai que quand j’ai cherché sur le net, je n’ai pas trouvé grand chose… Effectivement, en Allemagne, il est beaucoup plus présent. Un conseil, le jour où tu en trouves un dans ton budget et ta configuration, n’hésite pas longtemps, car les annonces ne restent pas très longtemps…
      Si tu as des questions précises, n’hésite surtout pas.

      Répondre
  9. Salut Micka!
    Sympa ton descriptif de Joey! J’adore!
    Nous on est entrain de voir pour un Ford transit custom.. ma question est la suivante: les 2 portes latérales, pratique ou pas? Car moins facile pour l’aménagement mais plus facile pour garder un espace de chargement.. ton retour à ce sujet serait top!

    Nous sommes en Savoie aussi, si vous passez par la haute Maurienne un de ces 4 😉

    Répondre
    • Hello, j’avais aussi hésité avec le Ford Transit Custom car j’aimais beaucoup le porteur mais j’avais lu quelques retours de personnes embêtées par la hauteur du véhicule car selon les aménageurs, je crois me souvenir qu’il est à 2,06m.

      Alors concernant la seconde porte, je la trouve indispensable par rapport à l’aménagement de Joey. Car c’est par là que nous changeons le gaz et l’eau. De plus, ça nous permet une grande aération et si nous retirons le bloc cuisine (ce qui est possible) ça peut être utile.
      Maintenant, comme je te dis, c’est plus par rapport à Joey et si le van était aménagé différemment et que cette porte n’existait pas, je ne pense pas qu’elle me manquerait…

      Nous venons très souvent en haute Maurienne, c’est un de nos endroits préférés !!! Tu es d’où exactement ?

      Répondre
      • Ok top!
        Merci pour ta réponse, en effet je ne pense pas que ça soit un indispensable la deuxième porte mais pour nous, notre camion servirait à la fois pour des besoins professionnels (chargements) et pour le privé (Road trip).
        Nous sommes à avrieux, à côté de Modane, nous tenons l’auberge de la cascade 😉 à l’occasion ^^
        Bonne journée à toi

        Répondre
  10. Bonjour,
    Vraiment super article qui m’aide énormément! Actuellement en pleine recherche d’un van, j’hésitais entre un campster et vw t5 ou t6! Mais pareil le coté budget c’est à s’étrangler!
    Vous m’avez convaincu! Ce sera un campster si je trouve!
    Pouvez vous me confirmer que l’on peut retirer touts les meubles et la banquette arrière?
    Merci encore pour cet article.

    Répondre
    • Mais avec grand plaisir !
      Oui, c’est la folie les tarifs !!! Alors pour ce qui est de retirer la banquette, pas de soucis. Pour le meuble de cuisine, pas de soucis non plus.
      Par contre le gros bloc arrière avec les placards ne peut pas se retirer. Cependant si tu enlèves déjà le bloc cuisine et la banquette, ça fait un sacré volume de chargement.

      Répondre
  11. Hello!
    Super article merci, nous venons d’acquérir un campster neuf (si seulement il y avait eu des occasions…) pour exactement les même raisons que vous! Petite question pour le Lino, avez-vous pu dévisser les rails pour l’y glisser? Et deuxièmement comment avez-vous géré l’occultation du véhicule? Enfin avez-vous acheté un surmatelas?
    Merci pour les conseils !!

    Répondre
    • Super acquisition, vous ne regretterez pas !!
      Alors pour le lino, non, je n’ai rien démonté, j’ai fait les découpes pour que ça passe pile autour.
      Pour l’occultation, les précédents propriétaires avaient achetés tout ce qu’il faut, du coup nous avons des occultants pour chacune des vitres.
      Pour le surmatelas, je te conseille de regarder, j’ai rédigé un article sur le sujet où je raconte tout 😉

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas

      Répondre
  12. Bonjour
    Merci pour votre présentation. C’est le 1er van qui me fait enfin envie après le California! mais qui question budget …
    Pourriez vous nous partager le prix d’acquisition de votre van ? Pour avoir un repère par rapport à des propositions d’occasions.
    Merci à vous !

    Répondre
    • Avec plaisir !!
      Alors je l’ai acheté il avait 9 mois et 11000 km et je l’ai payé 47000 €
      En plus c’est une série spéciale.
      Je regarde encore régulièrement des annonces et très souvent certains propriétaires abusent un peu niveau prix !!! J’en ai encore vu à 49000 € avec plus de 20000 km !!

      Je ne sais pas où tu es mais si tu n’es pas loin de la Savoie et que tu veux le voir, n’hésite pas. 😉

      Répondre
  13. Bonjour,
    Merci pour votre presentation très intéressante. En pleine recherche, vous nous avez presque convaincu pour le choix du Campster. Nous ne sommes que 2 mais avec beaucoup de matériels de nautisme (Paddle, canoë, wing foil board, le tout gonflable). Donc deux questions. 1: peut on sortir le bloc cuisine même en version VASP?
    2: dans le coffre, peut on soulever la plage arrière à la verticale ou l’enlever et la remettre facilement?
    Merci encore pour cet article.

    Répondre
    • Hello, super l’ai réussi à te convaincre 😉

      Alors oui, tu peux retirer le bloc cuisine.

      Pour la plage arrière tu peux effectivement l’enlever et ma remettre facilement. Une fois enlevée, ça te fait un volume de chargement immense !! C’est ce que je fais quand nous allons faire du paddle avec les enfants. Nous avons un paddle duo XXL et 2 paddles classiques plus tout le matériel qui va avec et c’est hyper pratique pour tout ranger.

      Répondre
  14. Bonjour,
    Un grand merci pour la présentation de votre Joey.
    Nous venons d’acheter un Campster d’occasion il vient du village d’Espeluche à côté de Montélimar et nous, nous habitons Voiron pas très loin de Grenoble. Notre van portait le nom « Vanala ». Nous ne l’avons pas encore vraiment baptisé et nous le surnommons « Campster le van Suisse » en référence au couteau suisse car il est le plus polyvalent des mini-vans camping car. Le notre n’est pas VASP il peut transporter 7 personnes, il est donc VP. Notre interrogation : Est-ce que cela pose un problème? Quelle est exactement la différence entre un Campster VASP et un Campster VP. Il faut avouer que lorsque nous nous sommes rendus compte qu’il n’était pas VASP nous l’avions déjà acheté.
    Merci encore pour votre article très complet et fort intéressant.
    A bientôt
    Pierre et Virginie

    Répondre
    • Pas mal le couteau suisse !!!!
      Alors non, aucun problème pour l’histoire VASP/VP
      C’est surtout problématique lors d’un achat neuf car le VP est soumis au malus écologique et pas le VASP.
      Mais dans ton cas, pas de soucis.

      En tout cas on pourrait se faire une rencontre Campster un de ces jours car nous ne sommes pas très loin 😉

      Vous avez le Webasto ?

      Répondre
  15. Bonjour,
    Merci pour ta réponse rapide. Effectivement on pourrait se faire une petite rencontre Campster ! On n’a pas encore campé avec notre Campster « suisse » ; on est juste allé à côté de Lyon. Nous avons le chauffage Webasto mais il n’est pas indiqué si il a le kit altitude. Est-ce important d’avoir le kit altitude?
    Merci
    A bientôt

    Répondre
    • Normalement si tu as le kit altitude, tu as un petit bouton à côté.
      Nous ne l’avons pas et cela ne nous a pas empêché de l’utiliser presque tous les week-ends l’hiver dernier et de passer certaines nuits à -15°C 😉

      Répondre

Laisser un commentaire