La Passerelle du Trou de l’Enfer

A deux pas de Chambéry, se trouve parfois des balades pour le moins originales et très accessibles ! La Passerelle du Trou de l’Enfer en est le parfait exemple. Je vous emmène aujourd’hui la découvrir.

Accéder au départ de la randonnée de la Passerelle du trou de l’Enfer

Depuis Chambéry, rejoindre St Alaban Leysse, puis prendre la direction du « Bout du Monde » par la Rue de la Guillotière, le long de la Leysse. En plein été, le secteur est très prisé et il peut être compliqué de se garer. De nombreux parkings existent sur votre droite mais évitez cependant d’aller au delà de la confluence Doriaz-Leysse (route qui tourne sur la droite) car vous vous retrouverez ensuite au milieu des habitations. Du parking, rejoindre à pied le sentier qui vous mènera ensuite dans un premier temps à la Cascade du Bout du Monde.

Cascade du Bout du Monde

Les informations essentielles

  • Niveau de difficulté : aucune, si ce n’est sur la fin un terrain glissant et boueux en cas de pluies les jours précédents.
  • Distance : A/R, environ 11,5 km
  • Temps de parcours : il faut compter entre 2 et 3 heures selon la vitesse de marche
  • Carte IGN : TOP 25-3332 OT « Chambéry »

Itinéraire vers la Passerelle du Trou de l’Enfer

Comme je le disais précédemment, du parking, rejoindre le sentier de la Cascade du Bout du Monde. Ce dernier longe la Leysse jusqu’à la Cascade.

La Leysse

Une fois à la cascade, prendre le sentier qui monte sur votre gauche, montée un peu raide, mais rien d’insurmontable.

A partir de là, toujours suivre les indications « Sentier des Vignes » sur des panneaux en bois avec des écritures bleues ou rouges. A toutes les intersections, suivre cette direction.

Sentier des vignes vers la Passerelle

Vous arriverez ensuite sur un replat où vous longerez une grande prairie avec vue sur le Mont Peney.

Juste après, vous arriverez à une fourche et là, il faudra prendre le chemin qui part en contrebas, toujours indiqué « Sentier des vignes ».

Vous rejoindrez ensuite, au lieu « Les Lantillères« , 510m un nouvel embranchement et là il faudra prendre sur votre droite pour la descente finale vers la passerelle.

Les Lantillères

Vous apercevrez d’ailleurs cette dernière avant d’arriver jusqu’à elle.

Il ne vous restera enfin plus que quelques centaines de mètres avant d’arriver au pied de la Passerelle du Trou de l’Enfer. Comme je le précisais plus haut, attention si le terrain est glissant, j’en ai fait les frais ce jour-là !! En descendant, j’ai un peu glissé, mon genou a craqué et j’ai été bon ensuite pour une visite au Médipôle de Savoie pour une belle entorse au genou !!! Alors soyez prudents !!!

Passerelle du Trou de l'Enfer

Vous pouvez également descendre en contre bas de la passerelle pour la voir depuis les bords de la Leysse.

Profitez en pour traverser une dernière fois la Passerelle et admirer au passage les magnifiques Lis (ou Lys) Martengon présents en nombre au printemps dans le secteur.

Prendre le même chemin sur le retour en suivant à nouveau le « Sentier des Vignes » mais cette fois dans l’autre sens.

Juste avant de reprendre votre voiture, ne manquez pas d’aller voir, en contrebas, à côté du parking, là où la Doriaz se jette dans la Leysse.

Doriaz et Leysse

Conclusion

Si ce n’est pour mon épisode « entorse du genou », j’ai beaucoup apprécié cette randonnée. Pas exigeante, très accessible depuis Chambéry et en été bien rafraîchissante. Vous pouvez envisager de prendre votre pique-nique pour manger sur le chemin du retour le long de la Leysse et qui sait, se rafraîchir un peu les pieds si la chaleur se fait trop présente…

Passerelle du Trou de l'Enfer

5 réflexions au sujet de “La Passerelle du Trou de l’Enfer”

  1. Bonjour je viens de faire le parcours. Il y a un panneau « sentier des Vignes » mal positionné qui fausse tout. J’ai suivi l’itinéraire bleu et du coup j’y suis arrivé. Contactez moi par mail et je vous enverrai les photos. Merci pour cette préconisation.

    Répondre

Laisser un commentaire