Là-Haut, des cabanes perchées pour un séjour enchanté dans les Bauges

C’est pas très loin de Chambéry, sur la petite commune de La Thuile, dans les Bauges, en bordure de ce lac, très prisé pour les beaux jours que se nichent des fabuleux logements insolites. Des cabanes perchées. Là-Haut, c’est le nom de cet endroit où avec Marjo nous venons de passer un séjour de rêve. Suivez-moi pour la visite.

Là-Haut, les cabanes perchées

Là-Haut, des cabanes perchées en harmonie avec la nature.

Ces cabanes perchées, au nombre de 5, sont construites en Mélèze provenant de Maurienne. Les arbres alentours n’étant pas assez gros pour supporter le poids des cabines et des bains nordiques, ces dernières sont donc construites sur pilotis, à environ 5 mètres de hauteur. Elles se fondent parfaitement dans le décor puisque depuis le lac il est quasiment impossible de les distinguer dans la forêt.

cabanes perchées

Des cabanes perchées, mais un éco hébergement avant tout

On sent clairement que dans la démarche de l’élaboration des cabanes tout a été pensé pour réduire l’impact sur la nature et le respect de l’environnement. Ainsi, pas de superflus. Vous ne trouverez pas d’appareils high-tech énergivores. L’électricité est fournie par des panneaux solaires. Pour le froid, on trouve un poêle à bois. Pas de douches mais un lavabo avec de l’eau froide uniquement et des produits bio. Et enfin, des toilettes sèches. Concernant les repas, mais j’y reviendrai, le plupart des emballages sont réutilisables. Je ne sais pas vous, mais me concernant, j’adore cette démarche. L’essentiel est là et dans le plus grand respect de la nature.

la Cabane de Rose

La Cabane de Rose

C’est dans cette cabane que nous avons passé notre séjour de rêve. Rose est prévue pour accueillir deux personnes, dans le plus grand confort.

L’intérieur de la cabane

Un véritable cocon. Tout est là, rien ne manque ! C’est dingue, ils ont pensé à tout !! De la documentation sur la région, de quoi se faire un thé, une tisane ou un café. Un réchaud pour votre repas du soir. Un petit coin cosy pour manger. Il y a donc le petit espace lavabo et toilettes sèches, hyper fonctionnel. Le poêle à bois, pour la flambée du soir et du matin. Quand à la literie, on dort mieux qu’à la maison !! Un grand lit avec une couette en plumes et en duvet, le top.

intérieur de la cabane perchée

L’extérieur de la cabane

A l’extérieur, on retrouve une grande terrasse avec de quoi manger dehors. Ce jour là, il ne manquait que les étoiles dans le ciel comme clou du spectacle. Au pied de cette dernière se trouve un abris avec du bois pour le poêle, des allumes feu. Un système avec corde et poulie vous permet de récupérer votre panier petit dej le matin. Nous l’avons testé sur la terrasse avec 6°c et le chant des oiseaux comme unique bruit, que du bonheur !!! Mais une des attractions des cabanes perchées, trône là, dans le coin de la terrasse…

extérieur de la cabane perchée

Le bain nordique

Ici pas de spa en plastique avec des leds changeant de couleurs et des bubulles de partout. On est encore avec ce bain nordique en parfaite harmonie avec la nature et le style de la cabane. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un tonneau en cèdre rouge contenant environ 1m3 d’eau. Ce dernier est chauffé par un poêle à bois permettant d’avoir une eau à 38°. Chaque cabane dispose de son propre bain nordique qui sera chauffé lors de votre arrivée. Nous avons testé à la nuit tombée et c’est génial ! Voulant profiter à fond, le lendemain matin, j’ai rallumé le poêle (il faut compter 2 bonnes heures pour que l’eau monte en température) pour une session matinale. Que du bonheur !! D’ailleurs, c’est malin, maintenant nous aimerions en avoir un à la maison !!!

le bain nordique

Et pour les repas, ça se passe comment ?

Dans le forfait de base, le petit déjeuner est compris. Vous pouvez cependant commander un repas pour le soir. Plusieurs possibilités existent. Souhaitant jouer à fond la carte locale, j’ai choisi une fondue savoyarde au Margériaz (fromage de la région). Vers 18h, des membres de l’équipe vous apportent une glacière isotherme contenant l’ensemble de votre repas. A l’intérieur tout est indiqué pour la manière de le cuisiner. Avec l’équipement déjà présent dans la cabane, rien en manque. Au niveau des repas, tout est local. Du morceau de pain, en passant par les boissons, les fromages, les desserts maison, etc. Encore une belle initiative.

Repas du soir

Lors de ce passage en soirée, on nous a demandé ce que nous voulions comme boisson et spécialité pour le petit dej du lendemain. Ce dernier est déposé dans un panier, au pied de la cabane vers 8h30 le lendemain matin. Il vous suffit de le remonter avec la corde. Là encore, que des produits locaux : beurre, confiture, pain, jus de fruits, pâtisserie maison. Nous avons choisi un porridge « maison » pour accompagner ce petit déjeuner. Nous nous sommes régalés.

Petit déjeuner

Est-ce possible de venir en famille ?

Nous avons vécu cette belle expérience en amoureux, mais il est possible de venir en famille. Si la cabane de Rose n’est prévue que pour deux personnes, d’autres cabanes pourront vous accueillir vous et votre tribu. Comme je le disais, il y a 5 cabanes au total, toutes différentes esthétiquement et avec des vues différentes. En revanche elles disposent toutes des mêmes équipements que j’ai pu vous décrire plus haut, y compris le bain nordique. En revanche, nos amis les animaux sont interdits dans les cabanes.

là haut, cabanes perchées

Comment accéder aux cabanes perchées ?

Il faut rejoindre la commune de La Thuile. Une fois dans le village, le mieux est de se garer au petit parking sous la mairie. Ensuite, prenez vos bagages, passez sur la gauche du four à pain du village puis montez en direction de l’église. Empruntez ensuite le sentier partant sur la gauche de cette dernière et suivez les flèches bleues. Ensuite, suivez les flèches correspondant au nom de votre cabane. Il faut compter 5-10 minutes de marche depuis le parking. Je vous conseille de venir avec de bonnes chaussures car ça grimpe un peu. 😉 Mais croyez-moi, l’arrivée en vaut la peine.

accès aux cabanes perchées

Que voir ou faire aux abords des cabanes perchées ?

Je vous invite à consulter la section « Bauges » de mon blog et vous trouverez des tas de randonnées dans le secteur. Été, comme hiver (avec les raquettes par ex), il y a de quoi faire : Lac de la Thuile, Pointe de la Galoppaz, Pic de la Sauge, Cascade du Pissieu, Margériaz, etc. De quoi agrémenter encore votre séjour dans le secteur.

lever de soleil à la Galoppaz

Mon ressenti sur ce séjour dans les cabanes perchées

Comment ne pas succomber au charme de ces hébergements ? Nous avons adoré. C’est tout ce que nous aimons !! Du bois partout. Être en communion avec la nature. Pour le petit déjeuner, on se serait presque cru dans Blanche Neige, il ne manquait que les animaux de la forêt pour venir manger avec nous. En cette période plus que troublée, Là-Haut est un véritable échappatoire, une bulle régénératrice, une véritable parenthèse enchantée. Il suffit de voir la tête de Marjo au moment du départ… 😉

c'est l'heure du départ

Sur un court instant, nous avons eu l’impression d’être en vacances, en déconnexion totale loin de tout alors que nous n’étions qu’à vingt minutes de la maison. C’est obligé, il faudra que nous revenions avec les enfants.

cabanes perchées

Conclusion

Inutile de vous dire que j’ai apprécié ce séjour. Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs ? D’ailleurs je ne suis pas le seul et c’est le revers de la médaille. Si vous êtes intéressé pour venir séjourner dans une des cabanes perchées, le premier écueil sera déjà de trouver de la disponibilité… Mais une fois cette dernière trouvée, croyez-moi, vous vivrez un moment incroyable et inoubliable. Concernant le calendrier des disponibilités et les tarifs (pouvant changer en fonction des périodes), je vous invite à consulter directement le site de Là-Haut.

cabanes perchées

4 réflexions au sujet de “Là-Haut, des cabanes perchées pour un séjour enchanté dans les Bauges”

  1. Merci pour ton retour, plus que complet 🙂
    La recherche constante de mettre en avant les produits locaux me touchent vraiment, et j’aime beaucoup cette démarche de respect de la nature. Nous allons nous aussi profiter d’une de ces cabanes, c’est sûr !

    Répondre

Laisser un commentaire